Ministère des Affaires Etrangères, de la Cooperation Internationale et de l’Intégration Africaine

Accueil - Affaires Etrangères - Le 4ème sommet du G5 Sahel s’est achevé à Niamey en République du Niger.
Le 4ème sommet du G5 Sahel s’est achevé à Niamey en République du Niger.

Le 4ème sommet du G5 Sahel s’est achevé à Niamey en République du Niger.

Le 4ème sommet du G5 Sahel s’est achevé à Niamey en République du Niger.
Ont participé à ce sommet du Groupe des Cinq du Sahel (G5 Sahel) le président en exercice sortant S.E.M Ibrahim Boubacar KEITA, président de République du Mali ; S.E.M.Issoufou ; MAHAMADOU, président de la République du Niger;S.E.M. Mohamed OULD ABDEL AZIZ, président de la République de Mauritanie ; S.E.M. Roch Marc Christian KABORE, président de la République Burkina Faso et de S.E.M. Idriss DEBY ITNO, président de la République du Tchad.
La conférence du groupe des cinq a enregistré aussi la participation :
Des pays amis notamment la République Française, la République Fédérale d’Allemagne, le Royaume d’Espagne, la République Populaire de Chine, la République d’Italie Etats Unis d’Amérique le Royaume d’Arabie Saoudite, Grand-Duché de Luxembourg, Royaume des Pays Bas, Royaume Uni, Emirats Arabes Uni la République du Soudan.
Des Institutions et des organisations régionales et internationales.
Au cours de la session les chefs d’Etats ont passé en revue la situation générale dans la région sahélo-saharienne. Ainsi ils ont constaté d’importants efforts déployés pour instaurer la paix et la sécurité.
Par ailleurs les chefs d’Etats se félicitent de la mobilisation de la communauté internationale en faveur de la force conjointe du G5 Sahel, de même qu’ils réitèrent leur appel aux membres du conseil de sécurité des Nation Unis pour examiner leur demande d’accorder à la force conjointe du G5 Sahel un mandat sous le chapitre VII de la charte des Nation Unies. Les chefs d’Etats se sont réjouis de l’engagement renouvelé de l’Union Africaine à soutenir la force du G5. Les chefs d’Etats du groupe des cinq saluent la tenue prochaine de la conférence Sahel prévue le 23 février 2018. Compte tenu de la pression qu’exerce la crise sur les finances des Etats membres, les chefs d’Etats invitent les partenaires à considérer ce surplus de dépenses qu’engendre la crise. Les chefs d’Etats après avoir pris connaissance du relevé des conclusions du la session ordinaire du Conseil des Ministres tenue à Niamey le 04 février 2018, approuvent :
Le Règlement organique de la force conjointe du G5 Sahel ;
La décision portant création, organisation et fonctionnement des comités de soutien et de contrôle de la force du G5 ;
Le manuel de procédure de gestion du Fond Fudiciaire pour la force du G5 ;
L’implantation de l’Académie régionale de la police du G5 Sahel au sein de l’école Nationale de police du Tchad ;
Le règlement portant création, organisation et fonctionnement du collège de Défense du G5 Sahel

Les chefs d’Etats ont entériné la nomination de Monsieur Maman Sambo SIDIKOU, en qualité de Secrétaire Permanent du G5 Sahel et instruisent le conseil des Ministre et le Secrétariat à prendre des dispositions qui s’imposent.

Enfin les chefs d’Etats ont remercié leur frère son excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, président de République du Mali, président en exercice sortant pour son leadership et ont exprimé leur profonde gratitude à son excellence Monsieur Issoufou MAHAMADOU, président de la République du Niger au peuple et au gouvernement du Niger, pour leur l’accueil chaleureux.
Ils ont aussi décidé que la présidence en exercice du G5 Sahel sera assuré par son excellence Monsieur Issoufou MAHAMADOU. Ils ont par ailleurs décidé de tenir leur prochain sommet ordinaire en février 2019 à Ouagadougou, au Burkina Faso

rfwbs-slide