Ministère des Affaires Etrangères, de la Cooperation Internationale et de l’Intégration Africaine

Accueil - Affaires Etrangères - Le Ministre des affaires étrangères et de la Coopération Internationale, SEM Tieman Hubert Coulibaly a rencontré la presse malienne pour restituer la participation du Mali à la réunion du conseil de sécurité des NU sur la situation au Mali pour le dernier trimestre 2017 et au 30ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA
Le Ministre des affaires étrangères et de la Coopération Internationale, SEM Tieman Hubert Coulibaly a rencontré la presse malienne pour restituer la participation du Mali à la réunion du conseil de sécurité des NU sur la situation au Mali pour le dernier trimestre 2017 et au 30ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA

Le Ministre des affaires étrangères et de la Coopération Internationale, SEM Tieman Hubert Coulibaly a rencontré la presse malienne pour restituer la participation du Mali à la réunion du conseil de sécurité des NU sur la situation au Mali pour le dernier trimestre 2017 et au 30ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA

dsc04189Le Ministre des affaires étrangères et de la Coopération Internationale, SEM Tieman Hubert Coulibaly a rencontré la presse malienne pour restituer la participation du Mali à la réunion du conseil de sécurité des NU sur la situation au Mali pour le dernier trimestre 2017 et au 30ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA
dsc04140
dsc04143Le siège  des Nations unies à New York a abrité la réunion du conseil de sécurité. consacrée à l’examen de la situation au Mali durant le 4ème trimestre de l’année 2017. le Ministre des affaires étrangères et de la Coopération internationale qui représentait notre pays s’est dit satisfait du contenu du rapport présenté par Jean-pierre Delacroix, secrétaire général adjoint  en charge du maintien de la paix. le conseil de sécurité a suivi le gouvernement malien dans sa demande de mise en place d’un régime de sanctions à l’encontre des personnes faisant obstacles à la mise en oeuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.
Il a estimé qu’il est donc inexact de dire que l’état malien ait pu être concerné par une quelconque menace, d’autant plus que le gouvernement ne rentre en aucun cas dans les postures ciblées par le régime des sanctions le ministre Tieman Hubert Coulibaly a également participé au 30ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement tenu à Addis Abéba où il a représenté le chef de l’état resté auprès des victimes des dernières violences enregistrées dans notre pays. Là aussi notre pays a été honoré par l’attribution du prix spécial de l’agriculture décerné aux Etat ayant consacré au moins 15% de leur budget à l’agriculture. dsc04133
L’UA aux dires du ministre Coulibaly a entamé sa mue. le processus de restructuration conduit par le président rwandais Paul Kagame passera par des reformes telles la monnaie unique, la libéralisation du ciel africain, l’institutionnalisation d’une taxe de 0,2% sur certains produits pour permettre à l’organisation de se prendre en charge au moins du point de vue de son fonctionnement.
rfwbs-slide