Ministère des Affaires Etrangères, de la Cooperation Internationale et de l'Intégration Africaine

Accueil - Affaires Etrangères - Conférence de presse animée conjointement par le Ministre de l’Éducation nationale et le Coordinateur de la Fondation Maarif de la Turquie sur l’établissement « Les Collèges Horizon »
Conférence de presse animée conjointement par le Ministre de l’Éducation nationale et le Coordinateur de la Fondation Maarif de la Turquie sur l’établissement « Les Collèges Horizon »

Conférence de presse animée conjointement par le Ministre de l’Éducation nationale et le Coordinateur de la Fondation Maarif de la Turquie sur l’établissement « Les Collèges Horizon »

Vidéo de la Conférence de presse animée conjointement par le Ministre de l’Éducation nationale et le Coordinateur de la Fondation Maarif de la Turquie sur l’établissement « Les Collèges Horizon »

21 août 2017: Conférence de presse animée conjointement par le Ministre de l’Éducation nationale et le Coordinateur de la Fondation Maarif de la Turquie.

Cette sortie médiatique fait suite aux rumeurs faisant état de la fermeture des établissements du ‘’Collège Horizon’’ du Mali.

Selon le ministre, Mohamed Ag Erlaf, cette mesure consacrée au plus haut niveau de relation Etat-Etat ne concerne pas seulement le Mali, mais tous les pays qui hébergent les écoles de la confrérie ‘‘Fetulah Gülen’’, notamment le Sénégal, la Mauritanie, le Niger, le Rwanda et bien d’autres pays. « Il ne s’agit que du transfert de contrôle et changement de nom desdits établissement », a-t-il souligné.

Pour sa part, le coordinateur de la Fondation Maarif a rassuré que ces établissements vont fonctionner normalement. « Les enseignants resteront à leurs postes et leurs salaires seront revus à la hausse. Seulement les ‘’Gülenistes’’ vont remettre la gestion aux nouveaux administrateurs nommés par le gouvernement Turc dès la prochaine rentrée académique », a précisé Mohmet Zafen Gedikkli.

A noter que par la création de cette Fondation, l’ambition du président Erdogan est de confier la gestion desdites écoles à une fondation publique sur laquelle le régime Erdogan exerce un contrôle total. C’est pourquoi, à l’instar des autres pays, un protocole d’accord a été signé entre le gouvernement turc et le ministère de l’Education nationale du Mali, sur la gestion de ces établissements.

rfwbs-slide